après le financement et l’institutionnalisation… ?

Lettre ouverte à l’adresse des membres des CHEFF, fédération belge francophone étudiante LGBTQI dont j’ai été co-fondatrice et présidente, à lire sur ÉQUIMAUVES.

« Je vous annonce ma démission de mon poste de présidente et administratrice des CHEFF. Malgré le travail accompli et l’implication profonde, il ne m’est tout simplement pas possible de poursuivre mon mandat jusqu’au bout, même s’il ne reste que peu de temps, suite aux constats répétés de situations, considérations, actes, discours, et l’attention qui leur est donnée, qui me semblent intolérables et alarmants tout comme la négligence, la méconnaissance et le désintérêt pour des sujets et préoccupations primordiaux. J’ai fait ce qui m’était possible et supportable pour alerter les responsables, me poussant au-delà de mes limites, avec les marques que cela laisse. Je me suis déjà exprimée sur les raisons qui m’amènent à cette démission à l’oral et dans des textes. La démission me semble être en ce moment le dernier acte à ma disposition pour moi-même en tant que fondatrice, militante, meuf queer pan et personne tout simplement, et pour l’organisation en tant que signal d’alarme non négligeable. […] »